Carrières sur Seine, le site officiel

Du XVe siècle au XVIIIe siècle

 Agrandir Diminuer Restaurer 
     OK
  Accueil > Votre ville > Histoire > Du XVe siècle au XVIIIe siècle
Carrières au travers des âges
Du XVe siècle au XVIIIe siècle
du XVème au XVIIIème siècle : du Hameau à la Paroisse
    Séparation des seigneuries de Carrières et de Houilles
    Séparation des seigneuries de Carrières et de Montesson
    La réorganisation administrative de la France
    Paroisse de la Généralité de Paris et terre de la Manse

L'époque révolutionnaire ou les grands changements
    Les municipalités...
    ... et les communes
Séparation de Houilles

Séparation de la seigneurie de Carrières Saint-Denis de la seigneurie de Houilles

Dès le XVème siècle, Carrières Saint-Denis s'affirme géographiquement en se démarquant officiellement des seigneuries avoisinantes.

Des procès verbaux d'ébornement institutionnalisent cette séparation : en 1479, deux procès verbaux légitiment la séparation de la seigneurie de Carrières de celles de Houilles et de La Vaudoire.

Ils seront respectivement confirmés en 1633 et 1728.

Séparation de la seigneurie de Carrières Saint-Denis de la seigneurie de Houilles

L'acte officiel est daté des 8 et 10 août 1479 : « Acte par lequel, suivant le témoignage et rapport de plusieurs anciens habitants et laboureurs du village de Carrière St.Denis vingt arpens de terre assis audit terroir les groües tenans de toutes part au sieur trésorier de St.Denis (...), et que les bornes ont esté posées pour faire la séparation de ladite seigneurie de Carrière d'autre celle de Hoüilles, des 8. et 10. aoust lan 1479 ».

Cette séparation sera confirmée aux XVIIème et XVIIIème siècles par deux nouveaux procès-verbaux qui délimitent le territoire de Carrières. Un seconde borne de séparation entre la seigneurie de Carrières et celle de Houilles est effectivement posée en 1633 : « Du trentième jour du mois de juin mil six cent trente trois neuf heures du matin (...) sur les Lieux et chemins faisant séparation d'entre le territoire dudit hoyuilles et ladite Carrières St-denis pour planter et borner en alignement faisant les séparations desdits territoires cy dessus nommés (...) » ; La borne est plantée : « (...) au pied d'une croix appelée la croix a daubin audit terroir du lieu dit les dix seigneurs sur le chemin qui conduit de houilles a ladite Carrières St-Denis ou a esté planté une borne, faisant séparation dudit houilles et ladite Carrières St-Denis ».

suite .....

Accueil