Carrières sur Seine, le site officiel

La ZAC - A14

 Agrandir Diminuer Restaurer 
     OK
  Accueil > Aménagements > Urbanisme > La ZAC - A14
ZAC - A14

Après la période de concertation préalable dont le bilan a été par délibération du conseil municipal du 23 juin 1992, le dossier de création de la ZAC de A.14 a été approuvé par le préfet des Yvelines le 23 Octobre 1992.

L'enquête publique a abouti à la déclaration d'utilité publique relative aux acquisitions foncières nécessaires à la réalisation du projet par arrêté préfectoral du 10 Janvier 1994, le Plan d'Aménagement de Zone (PAZ) et son règlement (RAZ) ont été approuvés le 12 septembre 1995 par arrêté Préfectoral.

L'objectif de la ZAC A14, créée en 1992, sur une superficie de 48 ha, était de réunir les différents quartiers de la ville de Carrières-sur-Seine, coupée en deux par l'Autoroute A14.

Les travaux d'aménagement ont débuté en 1996 par la réalisation de trois premiers quartiers aujourd'hui totalement réalisés.

Sur ces trois quartiers ont été réalisés un peu plus de 1000 logements dont 20% de logements sociaux :

 

• Les Monts Carrés : Ce quartier réservé à l'implantation d'entreprise est aujourd'hui entièrement commercialisé. JVC et Minolta ont choisi d'y implanter leurs siéges sociaux. Un parc d'acticité PME PMI et une résidence hôtelière y sont prévus. La future cuisine centrale communale d'une capacité de 2500 repas va y être construite.

• Les Plants de Catelaine : Cette partie comprends des maisons individuelles, des logements collectifs (locatifs et accession) des commerces ainsi que des jardins publics.

• Le Moulin Vert : Ce quartier réunit des maisons individuelles, des logements collectifs (locatif et accession), des commerces, une école maternelle et primaire 12 classes, une crèche 45 berceaux, des jardins publics. 


LE PHASAGE

En 1992, le projet d'échangeur dans la boucle de Montesson (toujours inscrit dans les différents documents d'urbanisme mais dont la construction n'est toujours pas programmée à ce jour), a été un élément déterminant dans le phasage de réalisation de cette ZAC.

Deux tranches d'urbanisation étaient alors prévues :

• Une première tranche dont la surface de plancher hors oeuvre nette maximale autorisée était de 174.000 m² est entièrement commercialisée à ce jour. A l'achèvement de cette première tranche les surfaces réalisées devraient êtres ramenée à 126.000 m².

• Une deuxième tranche, qui ne pouvait être ouverte à l'urbanisation qu'à la condition que l'échangeur de la boucle de Montesson ait été déclaré d'utilité publique.

Aujourd'hui la municipalité ne souhaite pas donner suite à la deuxième tranche de cette ZAC qu'elle juge trop dense. Avec l'Agence Foncière et Technique de la Région Parisienne et les acteurs sociaux concernés, elle réfléchit à l'élaboration d'un projet urbain situé autour de la rue des Vignes Blanches qui permettrait de relier le quartier des Alouettes au reste de la ville tout en assurant sa dédensification.

En plus des équipements sociaux nécessaires à la vie du quartier, de nouveaux commerces pourraient être créés en pieds d'immeuble.

Accueil