Carrières sur Seine, le site officiel

Pourquoi votre taxe foncière a augmenté de 14% ?

 Agrandir Diminuer Restaurer 
     OK
  Accueil > Pourquoi votre taxe foncière a augmenté de 14% ?
Pourquoi votre taxe foncière a augmenté de 14% ?
Envoyer par emailImprimerRetour


Simulation d'une feuille d'impôt 2016
null 

Le 22 janvier 2016, le département des Yvelines a voté une augmentation vertigineuse de la part qui lui revient : + 66%, un (triste) record national !

La part que perçoit le département des Yvelines sur la taxe foncière représente environ 20% du montant total payé par les entreprises et les ménages. La taxe foncière a donc augmenté en 2016 de 13% (20% de 66%). Avec 66% de hausse de sa part de taxe foncière, en 2016, le département des Yvelines percevra 123 millions de recettes additionnelles.

Cela se traduit sur votre feuille d'impôt par une progression de 5 points de la part départementale de la taxe foncière initialement fixé à 7,58% et qui sera désormais de 12,58%.
(Les 66% d'augmentation représentent 5 points ajoutés au 7,58% initiaux pour arriver au taux de 12,58%).

Par ailleurs, l'évolution du montant de la taxe foncière est aussi impactée par la revalorisation de la valeur locative cadastrale. Celle-ci a été augmentée par la Loi de finances 2016 de 1% amenant ainsi la hausse de votre taxe foncière en définitive à 14%.

Les entreprises et ménages Carrillons acquittant la taxe foncière paieront 1,1 million d'euros de plus en 2016

Les entreprises et ménages Carrillons acquittant la taxe foncière paieront 1,1 million d'euros de plus en 2016 au Département, soit 2,7 millions d'euros pour la quote-part départementale. Le taux communal restant inchangé, les Carrillons paieront au total 4,7 millions d'euros de taxe foncière à la Ville.

Parallèlement, le Département s'est désengagé financièrement d'une manière radicale vis-à-vis des villes, principalement dans le secteur des crèches dont les concours financiers ont été purement supprimés dès 2016, soit 180 000 euros de subventions qui disparaissent pour la Ville.
Cette suppression vient s'ajouter à celles du Conservatoire (- 25 000 euros) et de l'Ecole Municipale des Sports (- 5 000 euros).

"Compte tenu de la baisse des dotations qui touche aussi le Département, nous pouvons parfaitement comprendre qu'il puisse y avoir des réductions de subventions, explique Nicolas Seillan, Maire-adjoint délégué aux Finances, ce qui est déjà extrêmement douloureux pour les Carrillons, mais il est inacceptable de voir les impôts locaux augmenter dans de telles proportions, sans que le Département ne fasse de propositions de réduction de ses propres dépenses de fonctionnement (budget annuel de 1,27 milliard d'euros et 4 078 agents), et sachant qu'il n'offre en retour plus aucun service aux Carrillons, puisqu'il ne redistribue plus aucune subvention à la Ville".

En savoir plus :  Dossier budget - Carrières magazine n°80


1. L'asphyxie financière organisée par l'Etat
2. Impôts locaux
3. Notre plan d'actions pour préserver l'avenir
4. Budget 2016



A lire (
Articles : www.maire-info.com)

- Baisse des dotations : le bloc communal unanime appelle à l’arrêt de toute nouvelle ponction en 2017
- Pour François Baroin, la baisse des dotations de l’État pour 2017 est « intenable »



Accueil