Carrières sur Seine, le site officiel

Les crèches adoptent la cuisine centrale

 Agrandir Diminuer Restaurer 
     OK
  Accueil > Les crèches adoptent la cuisine centrale
Les crèches adoptent la cuisine centrale
Envoyer par emailImprimerRetour
null

Les crèches passent à la liaison froide

Si, depuis la rentrée 2011, les restaurants scolaires sont servis par la cuisine centrale de Chatou, les trois crèches de Carrières (Lutins, Chatons, Petit Prince) continuaient d’acheter les denrées et de préparer les repas sur place de manière autonome, d’après des menus établis avec Magali Tempo, diététicienne de la ville.

Une nouvelle législation
Cela imposait à chaque crèche de gérer ses commandes, ses livraisons, son espace de stockage.
La législation sur la préparation et la distribution des repas en collectivité se renforce avec de nouvelles règles d'hygiène et de traçabilité, à partir de juillet 2013.
Pour se mettre en parfaite conformité et rationaliser les coûts, la ville a choisi de passer en liaison froide dès le lundi 18 mars. Les repas dans les crèches sont désormais préparés et livrés par la cuisine centrale.
Seuls les biberons continueront d'être préparés dans les biberonneries de chaque crèche. Tous les agents techniques des crèches sont formés au réchauffage, au dressage des assiettes et au service des repas en liaison froide. Le coût du repas pour les familles, englobé dans celui de la journée de crèche déterminé par la Caisse d’allocations familiales, ne change pas.

Accueil